L’Alimentation chez l’Insuffisant Rénal

Il est conseillé de consulter un néphrologue et un(e) diététicien(ne) afin d’obtenir des informations et des conseils adaptés aux besoins nutritionnels de chaque individu.

Dialyse à domicile aider santé

L’Apport Liquidien

Entre deux séances de dialyse, la prise de poids est due à une accumulation d’eau dans l’organisme, elle reflète les apports liquidiens depuis la dernière séance.

La quantité conseillée de boisson est fonction de la diurèse. Quand la diurèse est nulle, le volume de boisson recommandé est 750ml/j.

L’Apport en Sel

La restriction hydrique peut être difficile à respecter si les apports sodés sont élevés. C’est pourquoi une réduction des apports sodés est recommandée. Elle est à moduler en fonction de la prescription médicale.

Les aliments riches en sel sont à éviter : charcuterie, fromage, conserves, aides culinaires (bouillon déshydraté), plats cuisinés, viennoiserie, sauces industrielles, coquillages, biscuits apéritifs, cacahuètes, condiments, eaux gazeuses : Vichy®, Badoit ®, etc. Le sel d’assaisonnement est à contrôler.

L’utilisation des épices ou des fines herbes est à privilégier. En revanche ne pas utiliser des sels de régime (contiennent du potassium).

Vivre mieux aider sante
Maladie rénale Languedoc

L’Apport en Calories et en Protéines

Ils sont à adapter en fonction des besoins nutritionnels, ils varient avec le poids et la taille. L’apport en calories sera fonction de l’activité physique et de l’état nutritionnel.

Une alimentation hypercalorique est recommandée si on observe une dénutrition, la mise en place d’une complémentation orale peut s’avérer utile. L’apport en protéines doit être suffisant pour couvrir les besoins, il est recommandé de consommer une portion de viande ou équivalent par repas.

L’Apport en Potassium

Il s’agit d’un minéral qui est normalement filtré par le rein et éliminé dans les urines. La dialyse effectue cette fonction à la place des reins. Le fait que le traitement soit intermittent, oblige à un contrôle des apports alimentaires, afin qu’entre deux dialyses, la kaliémie ne soit pas supérieure à 5,5 meq/l.

Les aliments riches en potassium sont donc à éviter : fruits secs et oléagineux, soja, légumes secs, banane, cacao, les bouillons de légumes, les frites.

Les légumes frais sont limités à une à deux portions par jour, les fruits frais à une portion par jour. Pour limiter les apports en potassium, il est recommandé de cuire les légumes dans de grandes quantités d’eau. La cuisson à la vapeur et au four à micro-ondes sont déconseillées. Les pommes de terre sont à éviter le week-end, on recommande de les cuire à l’eau ou à défaut de les mettre à tremper.

Voir la table de composition nutritionnelle des aliments CIQUAL, disponible sur le site de l’ANSES.

IRC Midi Pyrénées

Accompagnement diététique, par Isabelle Ohresser, Diététicienne

Gastronomie et dialyse par le Chef Lemal